Metal Up Your Hop !!!

Bière et « rock » sont depuis toujours 2 choses indissociables. Quoi de plus naturel que d’associer ces 2 éléments hautement populaires, généreux et fédérateurs. La bière s’est donc très tôt imposée comme la boisson de choix pour tout un pan de la musique populaire électrifiée

BeerMetallicaParmi la grande famille des rockers, une branche a particulièrement compris l’importance de bien s’hydrater avant / pendant / après l’effort : j’ai nommé le hard rock et ses déclinaisons plus ou moins métalliques. Il faut dire que notre amateur de « sons agressifs dus aux guitares soumises à de fortes distorsions » (c’est pas moi, c’est wikipedia qui le dit) part avec de sérieux handicaps : il bouge beaucoup, son poil – qu’il porte long – lui tient chaud et a la fâcheuse manie de fréquenter des champs en plein soleil ou des endroits mal aérés.

Les ingrédients étaient donc réunis pour que notre ami hardos / métalleux  développe une addiction prononcée pour la binouze. Pour preuve quelques chiffres tirés de cet article du Figaro qui s’y connaît en musique populaire, mais surtout en rentabilité (source Le Figaro – La bière est l’avenir du concert).

À la différence du Zénith, le Palais omnisport de Paris Bercy (POPB) ne passe pas par un concessionnaire, c’est la salle qui se charge de la buvette pour laquelle elle emploie, selon les soirs, entre 40 et 70 personnes. Là aussi, ce sont les concerts de hard ou de métal qui consomment le plus. Ainsi, pour les deux spectacles d’AC-DC (17.000 spectateurs à chaque fois), les fans d’Angus Young ont bu plus d’un demi litre par personne… contre moins de 25 cl pour Bénabar

 

AC-DC-Beer

Toutefois, difficile pour notre fan de concilier son amour du son et du goût. Il faut bien se rendre à l’évidence, l’oreille est plus souvent gâtée que le palais. Les grandes messes où il aime se rendre ne proposant rarement autre chose qu’un grand gobelet en plastique rempli d’une bière industrielle que l’on espère coupée à l’eau. Bien que quelques festivals et quelques salles de concert se démarquent par leur bons goûts, ce constat reste une dure réalité en Europe (je pense par exemple au festival anglais Supersonic qui propose les bières de la brasserie locale Purity Brewing Company ou aux Instants Chavirés et leur sélection de bières belges).

La world company a bien sûr flairé le filon et nous avons vu fleurir les bières signatures (comme les grattes de ton shredder préféré). Je pense à la Motörhead Bastards Lager, la AC/DC ou la Trooper inspirée d’Iron Maiden. Bof.

Pour une fusion plus digeste du métal et du houblon, mieux vaut se tourner vers le continent nord américain et ses brasseries artisanales. Les gamins biberonnés au doom de Black Sabbath, au trash des Big 4 mais aussi à la Craft Beer Revolution naissante vont mêler les deux univers. Naîtront des brasseries à l’inspiration métal, remixant les codes et l’imagerie habituellement réservée aux pochettes de disques.

3floydsLa parfaite illustration de ce phénomène est la brasserie 3 Floyds – installée à Munster dans l’Indiana – qui depuis 1996 brasse des bières qui sentent bon le riff massif (trash, sludge, grindcore, post metal tout y passe) et dont les étiquettes ne sont pas sans rappeler d’illustres pochettes d’album. On ne présente donc plus la Zombie Dust ou la fameuse Dark Lord qui ont atteint la même aura qu’un Reign in Blood dans le cœur des beer geeks metalleux.

Je garde en mémoire la présence de l’équipe 3 Floyds au Copenhagen Beer Celebration 2013 : veste en jean à patchs, tout tatouages dehors et Slayer en fond sonore pendant la trop courte dégustation des fûts de Dark Lord.

La communion des deux cultures atteint son paroxysme lors du Dark Lord Day (seul jour de l’année où la bière est vendue) et durant lequel de nombreux groupes issus de la scène metal se produisent. La brasserie a d’ailleurs développé différentes bières en collaboration avec ces même groupes.

D’autres brasseries sont apparues aux US  avec un état d’esprit similaire, je pense à Surly Brewing Co. à Minneapolis, Jester King à Austin, Lost Abbey à San Marcos et son ultimate boxset, TRVE Brewing à Denver et sa fameuse Stout O)))

syxLe phénomène est moins présent en Europe, et ce même en Scandinavie.  De Molen a lancé sa  Hel & Verdoemenis 666, De Struise a utilisé une imagerie assez dark pour sa Black Damnation Series mais globalement je n’identifie pas de brasserie possédant une identité clairement metal. Question de culture certainement ?

Si l’on se penche sur le cas français, l’initiative la plus intéressante qui me vient à l’esprit est le projet Get Radical Brewing (soit Simon et Brandon de la Fine Mousse) avec leur étonnante Wollt Ihr Das Bett In Flammenn Sehen en hommage à Rammstein. Le concept même de Get Radical est d’ailleurs de brasser en s’inspirant des morceaux préférés des 2 compères. 2 autres bières ont été brassées dans cet esprit : La Bodacious Cowboy inspirée de Steely Dan et la Promised To The Night en hommage au magnifique morceau Is She Weird des Pixies sur Bossanova.

Pour conclure et au vu du nombre de fans de musique que compte le petit milieu de la bière artisanale (je pense par exemple au duo d’Arrache toi un œil, au public des Stoned Gatherings …), tout laisse à penser que ce type de bières inspirées d’un groupe ou d’un titre spécifique se développe dans notre contrée. Et pourquoi pas ne pas rêver d’une d’une Black IPA Regarde les Hommes Tomber, d’une Amber Ale Mars Red Sky ou d’une Imperial Stout Monarch lors d’un prochain concert parisien.

farmhouseBlackMetal

Pour illustrer tout cela, je vous propose une sélection en images et en sons de quelques bières emblématiques. Et si c’est trop fort … reprenez une Imperial Stout.

Creeper

Brasserie 3 Floyds
Bière The Creeper
Groupe Pelican
Genre Doppelbock

 

 

 

 

—————————————————————————————-

EvilPower

Brasserie 3 Floyds
Bière Evil Power
Groupe Lair Of The Minotaur
Genre Imperial Pilsner

 

 

 

 

—————————————————————————————-

Ragnarok

Brasserie 3 Floyds
Bière Ragnarok
Groupe Amon Amarth
Genre Porter

 

 

 

 

—————————————————————————————-

PermanentFuneral

Brasserie 3 Floyds
Bière Pavement Funeral
Groupe Pig Destroyer
Genre Pale Ale

 

 

 

 

—————————————————————————————-

InTheName

Brasserie 3 Floyds
Bière In The Name Of Suffering
Groupe Eyehategod
Genre Black IPA

 

 

 

 

—————————————————————————————-

ToxicRev

Brasserie 3 Floyds
Bière Toxic Revolution
Groupe Municipal Waste
Genre Stout

 

 

 

 

 —————————————————————————————-

ImmutableDusk

Brasserie 3 Floyds
Bière Immutable Dusk
Groupe Pelican
Genre Black IPA

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

razorhoof

Brasserie 3 Floyds
Bière Razer Hoof
Groupe High On Fire
Genre Saison

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

COC

Brasserie Burnt Hickory Brewery
Bière Corrosion Of Conformity
Groupe Corrosion Of Conformity
Genre Imperial Stout

A signaler que Corrosion Of Conformity seront en concert à Paris au Glaz’art après 18 d’absence, un concert organisé par la formidable orga Stoned Gathering.

 

 

 

 

—————————————————————————————-

gwarbeer

Brasserie Cigar City Brewing
Bière Gwar B-Q 2013
Groupe Gwar
Genre Imperial Stout

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

Sword

Brasserie Real Ale Brewing Co
Bière Iron Swan
Groupe The Sword
Genre Ale

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

clutch

Brasserie New Belgium Brewing
Bière Clutch
Groupe Clutch
Genre Dark Sour Ale

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

metalbeer_charredwalls

Brasserie Burnt Hickory Brewery
Bière Charred Walls Of The Damned
Groupe Charred Walls Of The Damned
Genre Barley Wine

 

 

 

 

 

 

—————————————————————————————-

HeavenHell

Brasserie Lost Abbey
Bière Track #12
Groupe Black Sabbath
Genre Ale Aged in Oak Barrels

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *